Collonnier Cécile

CS

Ingénieur agronome diplômée de l’ENSA de Rennes (AgroCampus Ouest), Cécile Collonnier, spécialisée en amélioration des plantes cultivées, a obtenu un doctorat en biologie et écologie végétales à l’université Paris XI (Orsay). Après un stage postdoctoral dans le domaine du développement d’outils moléculaires de détection des OGM, elle a intégré l’INRA en tant qu’ingénieur de recherche en 2004 pour être mise à la disposition du GEVES(1) où elle a été en charge de la coordination scientifique nationale du groupe pendant cinq ans. Pendant cette période, elle a également assuré le rôle de secrétaire du comité scientifique du CTPS(2). Depuis 2010, elle a rejoint le laboratoire « Réparation de l’ADN et ingénierie des génomes végétaux » de l’UMR 1318 (IJPB) du centre INRA de Versailles. Elle y travaille, d’une part, à l’étude des mécanismes impliqués dans la réparation des cassures de l’ADN et le ciblage génique chez les plantes, et, d’autre part, au développement de nouveaux outils d’édition du génome destinés à la recherche fondamentale et à l’amélioration des espèces cultivées. Elle est membre du comité scientifique consultatif de l’OCVV(3) depuis 2011.

 

(1) Le GIP GEVES (Groupement d’Etudes et de contrôle des Variétés Et des Semences) est l’office d’examens français en charge des expérimentations nécessaires à l’inscription des variétés et à la certification des lots de semences.

 (2) Le CTPS (Comité Technique Permanent de la Sélection) est l’instance consultative chargée par la Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation de la gestion du Catalogue français des espèces et variétés végétales.

(3) L’OCVV (Office Communautaire des Variétés Végétales) est en charge de la gestion du catalogue commun des espèces et variétés végétales et de l’application des règles de protection du droit des obtenteurs au niveau européen. Il délivre les certificats d’obtentions végétales européens.